Mutuelle sur la fiche de paie : décryptage et mode d’emploi

27 mars 2024 | Santé

Depuis la loi Accord National Interprofessionnel de 2016, les employeurs ont l’obligation de proposer une mutuelle d’entreprise à tous les salariés du secteur privé.

Très intéressante pour les salariés, cette mutuelle leur permet de bénéficier notamment :

  • d’une prise en charge au minimum de 50% de leurs cotisations ;
  • de garanties obligatoires, tels que les remboursements des équipements et soins du dispositif 100% Santé.

Un changement qui implique une nouvelle ligne sur la fiche de paie des salariés : la part des cotisations sociales dédiées à la mutuelle. 

Vous avez des difficultés à déchiffrer votre bulletin de paie et à identifier le montant de vos cotisations ?

Vous êtes au bon endroit ! À travers cet article, nos experts de la mutuelle décryptent la fiche de paie pour que vous puissiez mieux comprendre vos droits et le fonctionnement de votre mutuelle d’entreprise.

 

A – La cotisation mutuelle sur la fiche de paie apparaît-elle obligatoirement ?

En 2024, il est impératif que le montant de la cotisation à la mutuelle d’entreprise soit clairement indiqué sur la fiche de paie de chaque salarié bénéficiant de cette couverture.

À moins que l’employeur ne prenne à sa charge l’intégralité des coûts, la contribution du salarié à cette mutuelle est partagée avec l’employeur. Par conséquent, il est essentiel que le salarié puisse connaître en toute transparence le montant déduit de son salaire pour sa cotisation à la mutuelle.

 

B – Où apparaît la cotisation à la mutuelle sur la fiche de paie ?

 

Depuis la mise en place du bulletin de paie “clarifié” en 2018, qui comme son nom l’indique, est une version plus digeste de la fiche de paie “classique”, vous pouvez retrouver et comprendre plus aisément le montant de vos cotisations.

En effet, les cotisations ont été regroupées en 5 rubriques obligatoires, avec des libellés clairs :

  • une rubrique “santé” ;
  • une rubrique “accidents de travail et maladies professionnelles” ;
  • une rubrique “retraite” ;
  • une rubrique “famille ”;
  • une rubrique “assurance chômage”.

Pour chaque catégorie, votre fiche de paie renseigne les charges patronales et les charges salariales.

Vous l’aurez probablement deviné, c’est la rubrique santé qui nous intéresse, elle-même divisée en 3 lignes.

 

Une ligne dédiée à la Sécurité Sociale

Sur cette ligne apparaît votre contribution ainsi que celle de l’employeur au régime général de l’Assurance Maladie.

Ces charges permettent de soutenir le système de remboursements de la Sécurité Sociale pour divers frais de santé tels que les visites médicales, l’achat de médicaments et certains  traitements hospitaliers.

Bon à savoir : Vous cotisez, mais pas autant que vos employeurs. Les cotisations salariales s’élèvent à environ 22% du salaire brut tandis que les cotisations patronales atteignent jusqu’à 42% du salaire brut, soit presque le double !

 

Une ligne dédiée à la prévoyance

Souvent confondue avec la mutuelle, la prévoyance vise à fournir un soutien financier en cas de situations graves impactant la capacité de travail de l’employé, comme l’invalidité ou le décès.

Bien qu’elle complète les remboursements de la Sécurité sociale, notamment pour ce qui est au-delà du premier niveau de couverture, la prévoyance d’entreprise n’est pas obligatoirement proposée par l’employeur, contrairement à la mutuelle.

 

Une ligne dédiée à la mutuelle

Nous y sommes. C’est à cet endroit de votre fiche de paie que vous allez retrouver le montant explicite de votre cotisation à la mutuelle d’entreprise !

Remarque : Si aucune ligne concernant la mutuelle n’apparaît ou que cette dernière est incomplète, c’est probablement car vous avez refusé d’adhérer à la mutuelle de votre entreprise. Rapprochez-vous de votre employeur si vous souhaitez revenir sur votre décision.

 

C – Que signifient les lignes complémentaires tranches 1, 2, A et B sur la fiche de paie ?

Depuis 2019, certaines cotisations sont découpées par tranches de salaires afin de faciliter leur traitement par les différents organismes sociaux concernés :

  • Pour les cotisations relatives à la retraite et à la complémentaire santé, on parle de tranche 1 et 2.
  • Pour les cotisations relatives à la prévoyance, on parle de tranche A et B.

 

D – Comment est calculée ma cotisation à la mutuelle d’entreprise ?

La contribution de chaque partie à la mutuelle d’entreprise est influencée par divers facteurs. Pour calculer la part du salarié, on considère :

  • Le coût total de la cotisation, variable selon la mutuelle sélectionnée par l’employeur, la convention collective de l’entreprise, l’effectif de l’entreprise et le profil des employés ;
  • Le pourcentage pris en charge par l’employeur (50% au minimum).
Bon à savoir : En tant que salarié, vous avez la possibilité de soustraire vos cotisations à la mutuelle de vos impôts sur le revenu. Cette déduction est limitée à :

– 5 % du plafond annuel de la Sécurité sociale (PASS) ;

– Plus de 2 % de votre salaire annuel brut  (dans un maximum de 16 % du PASS).

 

Conclusion

Retrouver le montant des cotisations dédiés à la mutuelle sur la fiche de paie peut s’apparenter à un vrai casse-tête !

Néanmoins, avec un peu de patience et nos précieux conseils, vous pourrez maintenant comprendre aisément la rubrique santé de votre bulletin de salaire.

Vous avez d’autres questions concernant la mutuelle d’entreprise ? Dotés de 30 ans d’expertise dans la mutuelle santé, les équipes de la MNSPF vous éclairent.

Continuer votre lecture

Si cet article vous a plu alors ceux-ci devraient aussi vous intéresser !

Donnez une seconde vie aux vieilles lunettes

UDSP, Engagez-vous aux côtés de la MNSPF & de notre partenaire Optic2000 En partenariat avec Optic2000, la MNSPF organise un jeu-concours à destination des Unions départementales. Le principe est simple : Rassembler le « plus » de lunettes et/ou d’étuis de...

lire plus

Comment devenir infirmier sapeur-pompier ?

Un(e) infirmier(ère) sapeur-pompier (ISP) a un engagement au sein du service de santé et de secours médical du service départemental d'incendie et de secours des sapeurs-pompiers (SSSM du SDIS). Il ou elle  peut être sapeur-pompier volontaire ou professionnel. Parmi...

lire plus

Carte Vitale perdue : les démarches à suivre

Aïe, c’est la panique à bord, vous avez perdu votre carte Vitale ! Vous vous interrogez sur l'impact de cette perte sur votre quotidien : Comment continuer à percevoir les remboursements de l’Assurance Maladie ? Comment faire pour renouveler votre carte Vitale ? Soyez...

lire plus

Mutuelle familiale : comment la choisir ?

Une mutuelle est essentielle pour disposer d’une protection efficace de votre santé et d’une bonne prise en charge de vos dépenses de santé. En effet, c’est elle qui complète le remboursement de vos dépenses de santé après celui effectué par l’Assurance Maladie....

lire plus

278 420 sapeurs-pompiers et leurs familles profitent déjà de nos avantages adhérents.
Pourquoi pas vous ?